V2J11 – Kawaguchiko / Akihabara

Après une dernière nuit sur tatami, réveil à 7h car le ptit déj est servi à 8h !
On admire le Fuji par la fenêtre en se levant, un ciel bleu avec des tous petits nuages, qui malheureusement finira par se couvrir en fin de matinée.
DSC02579Puis je suis parti profiter une dernière fois du Onsen. Dans l’éventualité où il n’y aurai personne d’autre, j’avais emporté mon téléphone pour vous faire quelques photos et pouvoir vous expliquationer comment ça marche :)
Vous avez de la chance, c’était désert à 7h05 (les premiers services de p’tit déj’ avait déjà commencée).
Donc évidemment, ce n’est pas mixte, il y a un côté vestiaire+bain pour les femmes, et le côté qui me concerne pour les hommes.
Donc on rentre dans la zone vestiaire, on quitte ses tatanes, l’hôtel fourni des pantoufles taille unique, donc trop grandes pour les filles et trop petites pour nous, car on quitte ses pompes en rentrant dans la chambre et on ne les remets que pour sortir.
20160420_070355A droite on trouve les casiers pour mettre nos affaires et dans mon dos quand je prenais la photos, des eviers et des miroirs avec des tabourets pour pouvoir se raser ou se laver les dents.
On vient au Onsen avec 2 serviettes, un drap de bain (vert sur la photo) et une petite serviette (blanc sur la photo, la largeur d’une serviette de table et à peine plus longue)
On se déshabille, on fourre le yukata (puisqu’il est de coutume de se balader uniquement en yukata dans le ryokan), ses sous-vêtement, son drap de bain et on pénètre dans la zone de bain, uniquement armé de son timbre poste blanc.
20160420_070406

Une fois dans la zone de bain, attention, on ne rentre pas dans le bain tout de suite !
On choisi un poste de lavage, on s’assied sur le tabouret et on prend soin de se laver en s’aspergeant avec la douchette ou en remplissant le baquet, sans projeter d’eau sur son voisin. Les savons sont fournis, la théorie veut qu’on utilise la micro serviette à la façon d’un gant de toilette ou d’une fleur de bain, mais en pratique perso j’utilise ma main comme je le ferai sous ma douche (surtout que derrière il faut prévoir de se sécher un minimum avec ce mouchoir de poche pour pouvoir re-rentrer au vestiaire).
Une fois lavé et rincé de fond en comble, on peut rentrer dans le bain, à environ 41-43°, en ayant plié en carré sa micro-serviette et en se la posant sur le crâne :

20160420_070409 20160420_072200Ici depuis le fond du bain proche de la fenêtre on avait vue directe sur le lac et le Fuji, que du bonheur.
Une fois relaxé, on sort du bain, on se déshumidifie avec le timbre poste (histoire de plus goutter partout dans la zone vestiaire) et on rentre au vestiaire pour approfondir le séchage avec le drap de bain et se rhabiller.
Voilà pour l’intermède Onsen !

Nous sommes ensuite allé déjeuner avec un nouveau petit déjeuner traditionnel super copieux et délicieux, avec beaucoup de salé et un petit fromage blanc sucré pour finir
20160420_080001(il manque le riz et la soupe miso aux coquillages sur la photo)

Vers 9h nous avons descendu nos valises pour les laisser à la réception puis nous sommes partis le long du lac en direction du téléphérique qui monte à un point d’observation du Fuji.
DSC02615 DSC02580 DSC02581 DSC02582 DSC02583 DSC02584 DSC02585 DSC02586 DSC02587 DSC02588 DSC02590 DSC02591 DSC02592 DSC02593 DSC02594 DSC02595 DSC02596 DSC02599 DSC02600 DSC02601 DSC02602 DSC02603 DSC02605 DSC02606 DSC02609 DSC02610 DSC02612Une fois redescendu, nous avons fait quelques achats souvenirs (dont un qui fera plaisir aux collègues, hein Yoyo) puis nous sommes revenus au Ryokan vers 13h. Le gentil monsieur du Ryokan nous a emmené en minibus à la gare en discutant whisky et vin avec David.
Nous avons ensuite fait 3h de train pour revenir sur Tokyo pour notre dernier Airbnb.
Lors du trajet aller, avant de monter dans le joli train décoré, nous avions fait un arrêt aux stands, en posant nos affaire, Axelle a oublié à cet arrêt à la gare d’Otsuki son manteau. Cet après-midi, 1 journée plus tard, en arrivant à Otsuki, Axelle a demandé au staff (en japonais) s’ils n’avaient pas trouvé sa veste, et coup de bol, sa veste l’attendait sagement au bureau de la gare !

Une fois à Tokyo, non loin de la gare de Kanda, nous avons posés nos affaire et Axelle, David et moi sommes ressortis faire un tour à Akihabara, le pays de la technologie, des jeux-vidéos, du manga et de la japanim’.
DSC02632 DSC02624 DSC02625 DSC02626 DSC02628 DSC02629 DSC02630 DSC02631Puis nous sommes rentrés à l’appart, nous voulions prendre le train de Akihabara à Kanda, par flemme et étant à côté de la gare, manque de pot il y a eu un incident technique, nous sommes rentrés dans 2 trains différents avant qu’il y ait un message disant que c’était trafic arrêté et nous sommes rentrés à pied.
Ce soir, nous sommes ressortis manger des Okonomiyaki et des Takoyaki dans un resto à plaque chauffantes :

20160420_210932 20160420_212248 20160420_212439 20160420_212506 20160420_210222Maintenant, pour pas changer tout le monde sauf moi est couché, donc je vais vous dire bonne nuit !

3 réflexions au sujet de « V2J11 – Kawaguchiko / Akihabara »

  1. une magnifique journée au pied du Fuji ! Et la technologie en soirée, ah, ils sont forts ces japonais !!!

  2. Ah! le Fuji Yama, quel beau volcan et avec apparemment, un jardin botanique à proximité, bravo ! Les superbes kimonos et la toilette traditionnelle, le petit déj. itou : vous êtes complétement intégrés. heureusement, la technologie vous ramène à la modernité !

  3. Vivement que tu rentres pour que nous puissions déguster le « produit local » :-)

    La vue panoramique sur le lac et le mont Fuji, c’est vraiment grandiose !

Les commentaires sont fermés.