V3J4 – Chichibu

Au programme d’aujourd’hui un peu de campagne avec Chichibu.
Découverte grâce à Guigui-sensei, aka Ichiban Japan    cette petite ville de la préfecture de Saitama, n’est pas si loin de Tokyo pour la journée et permet de découvrir bien des choses dont des us et coutumes et des lieux utilisés dans le très bon anime AnoHana dont Guigui parle dans ces vidéos et articles sur Chichibu et que j’ai du coup regardé cette année.

J’ai donc mis mon réveil ce matin à 7h, parti à 7h30 de l’hôtel je suis arrivé à Chichibu à 10h25, avec aucun temps mort dans ces 3 heures, d’abord des trains bondés (vive le départ au taf) jusqu’à Ikebukuro, puis l’achat du Seibu Chichibu Pass pour prendre le train toute la journée (même si au final je n’ai fait que l’aller/retour ça reste rentable). J’en enchainé avec un train vers Hannō avec un peu de monde (et surtout pendant quelques arrêts 1 ou 2 classes de gamins d’environ 6/8 ans je pense, c’était assez rigolo) puis à Hannō j’ai pris un train quasi désert jusqu’à la gare de Seibu-Chichibu.

J’ai pu voir des paysages sympa sur le trajet

Là j’ai été à l’office du tourisme qui permet de louer des vélos pour 1h,2h,4h et 8h (ou 2-4-8 je sais plus) et j’ai payé 2000JPY (15,30€) pour une vélo à assistance électrique pour la journée (8h) avec consigne de le ramener à 17h.

Je consulte mon gogole map, regarde ma route et en avant vers le Hitsujiyama park, je tente un trajet, force est de constaté que c’est pas par là, du coup je redemande à gogole de me faire un trajet voiture pour prendre la route et je m’engage sur cette voie.
A un moment, je tourne sur ma droite, ça commence à monter, je mets l’assistance à fond, je baisse au rapport 2 sur le dérailleur (à 3 rapports), puis sur le 1, force est de constater que ça grimpe à mort et à un moment je me retrouve à faire du sur-place…
Bon, je suis descendu du vélo et je l’ai poussé jusqu’en haut … (vous verrai ce trajet sur la vidéo, mais en 200% histoire que ça dure pas 3 plombes, du coup on se rends pas forcément compte ^^)
Faut dire que si j’avais mieux lu le nom du parc, HisujiYAMA, j’aurai du me douter qu’il y avait une histoire de montagne dans le truc.
Mais bon, le jeu en valait la chandelle, en théorie c’était pour voir :

Résultat de recherche d'images pour "seibu chichibu hitsujiyama park"

Le guide que j’avais eu à Ikebukuro disait avril à mai (ou juin je sais plus et il est dans ma piole et moi dans le lobby donc tant pis !)
Au final, c’était beaucoup, beaucoup moins bien :'(

Du coup je suis redescendu et j’ai commencé à errer dans Chichibu.
J’ai fini par tomber sur un temple bouddhiste

Et un peu plus loin le sanctuaire shintoïste principal de Chichibu (alors oui on dit Temple pour les bouddhistes et sanctuaire pour les shintoïstes, je l’ai appris ya pas longtemps, autant que ça serve ! ^^)

Je me suis ensuite dirigé vers une brasserie de Saké, mais je n’y ai trouvé personne et j’ai pas trouvé l’info si yavait des visites ou non.

J’ai du coup repris la direction de la gare et je suis tombé par hasard sur le Chichibu Matusri Kaikan (musée des festivals)

Où via plusieurs films (donc un en 3D) et une expo on vout explique les principaux festivals de Chichibu, d’où ils viennent et on à le droit à un petit son et lumière en présence de 2 des « chars à porteur » utilisés à Chichibu

Du coup, on s’approchait de 14h/14h30 j’ai décidé de me trouver à manger et me suis tourné vers la chaîne Sukiya où j’ai pu manger un Gyudon aux 3 fromages avec un oeuf en supplément :

C’était bien bon et je suis reparti en direction de la gare pour aller profiter du très grand Onsen qui lui est accolé et qui propose plein de bains différents et donc certains extérieurs.
Si vous voulez des images de l’intérieur Guigui-sensei y était allé le jours de l’ouverture et on pouvait visiter (sans se baigner) : voir sa vidéo :) moi je peux vous proposer que des photos de la façade :

Pour me rafraichir ensuite j’ai mangé un Kakigōri (un tas de glace pilée arrosé d’un sirop, ici de mangue) et une fois l’heure de mon train retour arrivée, je suis rentré sur Tokyo, avec du coup 2h de train relativement désert puis la cohue à partir d’Ikebukuro jusqu’à mon quartier, où j’ai, dans un accès de flemme après cette journée fatigante, acheté de la bouffe au Konbini que j’ai mangé gentiment dans ma chambre d’hôtel.

La ptite vidéo du jour, en accéléré 200% :

6 réflexions sur « V3J4 – Chichibu »

  1. Ehhhh!!!! Vélo. Génial!!!! Super balade en vélo et le repas faisait très envie. J’imagine que t’apprendra à faire tout ça pour nous faire goûter!

  2. Fais donc pas de chichis quand t’as bu!
    Et ils fleurissent quand ces champs?
    Au fait tu filmes avec quoi?
    Et photo avec quoi?

  3. Photo 95% avec un Sony Nex5-R et 5% avec mon téléphone Samsung Galaxy A5 2016 (genre la bouffe et ici la façade du onsen ou le vélo car flemme de sortir l’apn que pour 1 photo). Je filme avec une caméra Xiaomi Yi4k (action cam type Gopro)

Les commentaires sont fermés.