V2J1 – Arrivée et déboires…

C’est fatigué, très fatigué, que je me lance dans l’écriture de ce premier articles en direct du Japon. Il est 19h45 heure locale, soit 12h45 heure française le dimanche 10, je me suis levé à 2h45 heure FR samedi 9 et j’ai dormi entre 2 et 3h dans l’avion…
Quand vous aurez lu la suite, vous comprendrez qu’on soit tous les 4 bien claqués.

Déjà l’avion, tous ceux qui l’ont déjà pris le savent, ce n’est pas de tout repos. Le Lyon-Francfort s’est passé sans encombre (hormis le p’tit con qui file des coups dans le dossier de mon siège…), un coup de bus car on descend sur le tarmac et  un contrôle de passeport automatisé (on scanne soit même son passeport et on se fait prendre en photo) et hop,  nous voilà en zone internationale.
Un gentil teuton armé de sa tablette tactile nous aborde pour essayer de nous trouver notre porte d’embarquement et fini après 5 bonnes minutes à s’escrimer sur son engin sans succès par téléphoner à un collègue qui lui donnera l’info oralement.

B45, nous prenons donc le cap vers cette porte, avec une escale au McCafé pour grignoter un truc car la faim se faisait sentir.
Une fois arrivée, nous sommes vites rejoint par Flo qui arrive de Paris et au bout de quelques minutes le staff annonce un changement de porte… On file donc en B55 où on devra encore prendre un bus pour embarquer au lieu de se retrouver à embarquer directement depuis le bâtiment de l’aérogare comme ça aurait eu lieu en B45.

B55Une fois sur le tarmac on découvre un impressionnant B777

20160409_120727

Avec ces changements on part un peu en retard, mais on finira après environ 11 longues heures par arriver.
Entre le papy de la rangée d’à côté qui avait l’air de faire exprès d’allumer, d’ouvrir le store  ou encore de manger des crackers pile quand je commençais à m’endormir et la position impossible à trouver, je pense avoir dormi 2 ou 3h… Autant dire qu’on était pas frais en descendant…

Un coup de file d’attente à la Disney (mais en beaucoup plus rapide), nous voilà acceptés sur le territoire, nos valises ont déjà fait quelques tours de tapis roulant mais nous attendent sagement, vient ensuite le contrôle de la douane/duty free qui vérifie un des 2 formulaires qu’on a du remplir sur les produits qu’on amène (si on a des grosses quantité) et peut demander à ouvrir votre valise (ce qui m’était arrivé la fois dernière).

J’ai ensuite été récupérer le pocket wifi au comptoir comme prévu, 5 minutes et hop nous avions internet pour prévenir qu’on était bien arrivé !
Par contre, cette récupération rapide a été suivie de la première galère, le file d’attente au guichet JR pour récupérer le JR Pass….
Il y a 2 ans à Narita et le soir vers 21h30 j’avais eu peut-être 10 personnes devant moi et donc j’avais attendu 15min à tout casser, là on a passé 1h30 dans la file d’attente, au total on est sorti 3h après avoir posé le pied à l’intérieur de l’aéroport…

Bien fatigué, nous nous sommes dirigés vers Shibuya, où nous logeons, pour trouver des coin locker afin d’héberger nos valises le temps que l’appart soit dispo, finalement pas suffisamment de casier, donc comme on doit acheter une carte mémoire pour l’APN de David, direction Shinjuku où je sais qu’il y a beaucoup de casiers, finalement une fois sur place on se dit qu’en fait dans 1h on peut avoir le logement, qu’on a faim et qu’on se poserai bien … Du coup re-demi tour, à nouveau 3 arrêt de train dans l’autre sens et nous revoilà à Shibuya…..
Une fois arrivés en bas de l’appart, un petit tour au combini, on grignote des bricoles en attendant

A l’heure prévue, surprise, la clé de l’appart n’est pas où elle devait être, gros coup de flip’, on teste la sonnette, pas de réponse, du coup on teste d’ouvrir et là, bizarre c’est ouvert, le ménage n’est pas fait, c’est en bordel et la clé est sur la table… Flo fait un mail au proprio en lui disant que c’est le bordel, que c’est pas propre et surtout que c’était grand ouvert et que ça craint un peu quoi, il l’appelle direct dans la foulée et nous dit de rentrer poser nos affaires et que le ménage arrivera bientôt qu’après 15h ça sera fait.
Effectivement le temps de nous changer et de poser les valises dans l’appart’ la team ménage arrive.
Nous dégageons donc le plancher et partons nous promener, il est environ 13h.
Nous découvrons les ruelles derrière l’appartement :
DSC01753 DSC01754 DSC01755 DSC01756 DSC01762 DSC01763 DSC01767

Ensuite nous sommes retourné à Shinjuku pour la fameuse carte mémoire de David et nous avons enchainé sur Harajuku qui était blindé de monde. Nous avons mangé dans un ptit bouiboui qui payait pas de mine mais c’était sympa puis nous somme allé faire le sanctuaire Meiji et le ptit parc à côté (cf dernier jour du Voyage 1), je mettrai les photos en ligne plus tard, là on va manger puis dormir et le pocketwifi n’est pas véloce en upload !

DSC01769 DSC01770 DSC01773 DSC01775 DSC01776 DSC01777 DSC01781 DSC01782 DSC01795 DSC01800 DSC01801 DSC01804 DSC01807 DSC01815 DSC01816

Puis un resto bien mérité !

12931051_10153563058144205_1625455695165374767_n 12931097_10153563032199205_146116852550218661_n

9 réflexions au sujet de « V2J1 – Arrivée et déboires… »

  1. Eh bien, que de déboires en effet, j’espère que cette première vraie nuit nipponne vous apportera un sommeil réparateur. A Peroux, la sieste fut bonne pour Paul comme pour les grands parents.

  2. Bon, ça fait plaisir que malgré la fatigue et le coup du ménage les vacances se passent à merveille. On continuera à suivre votre excitante aventure. Profitez bien!!!

  3. Par contre j’attends plein de détails gastronomiques et les bons plans pour aller au resto! mmm miam miam

  4. Un peu stressant comme arrivée en effet mais espérons que toutes les emmerdes possibles des 2 semaines auront été condensées en cette première journée ! :-)

Les commentaires sont fermés.